Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 20:48

Domremy (88) : une souscription nationale pour la basilique Sainte-Jeanne d’Arc

Le clocher s’élance vers le ciel et la coupole adoucit ses lignes, à l’instar des collines alentour. Un peu en hauteur, au-dessus du village de Domremy, la basilique du Bois-Chenu, ou basilique nationale Sainte-Jeanne d’Arc, surplombe la vallée de la Meuse et ses paysages reposants empreints de sérénité.

 

basilique domremy.jpgC’est là, que l’adolescente aurait entendu les voix célestes. La première pierre a été posée le 3 novembre 1881 et la construction s’est achevée en 1934. Au fil du temps, elle s’est peu à peu dégradée.

 

Inscrite à l’inventaire des Monuments historiques depuis un arrêté du 24 juillet 2006, elle n’est toujours pas classée. À intervalles réguliers, le classement est évoqué, mais sans cesse repoussé.

 

Aujourd’hui, l’édifice semble en danger sans des travaux urgents, dont le montant est estimé à 1,25 million d’euros, dont 820.000 € pour la réfection du clocher.

 

Si des travaux ne sont pas engagés rapidement, le culte ne pourra plus être assuré à l’intérieur. Après des chutes de pièces, les éléments décoratifs du clocher ont dû être retirés ; la flèche doit être entièrement rénovée.

 

Les autres travaux envisagés concernent la rénovation de la galerie sud (13.000 €), l’électricité (15.000€), la liaison clocher-nef (3.000 €), ainsi que l’aménagement d’accès handicapés sur le parking (20.000 €) et le chauffage (60.000 €).

 

À la charge du diocèse, le bâtiment s’inscrit dans une époque, celle de la fin du XIXe siècle, au moment où la République et l’Église catholique tentent l’une et l’autre de récupérer la figure de Jeanne d’Arc glorifiée par l’historien Jules Michelet. À l’occasion de l’ouverture du procès en béatification de la paysanne lorraine, l’évêque d’Orléans, Mgr Dupanloup, et l’abbé Bourgaud, curé de Domremy, prennent conscience de la valeur symbolique des lieux de l’enfance de Jeanne et décident, en accord avec l’évêque de Saint-Dié, de l’édification de cette église. Elle sera finalement consacrée en 1926, six ans après la canonisation, et érigée en basilique mineure douze ans plus tard. Ce titre souligne le lien particulier qui l’unit au pape et à l’Église universelle.

 

Face aux dégradations et profitant des célébrations autour du 600e anniversaire de la naissance de Jeanne d’Arc, l’évêque de Saint-Dié, Mgr Jean-Paul Mathieu, a décidé de lancer une souscription pour sauver l’édifice, qui appartient à l’histoire et au patrimoine lorrains et français (voire international) et dont l’intérieur est richement décoré de mosaïques et peintures qui retracent l’histoire héroïque de la jeune fille.

 

D’autant que Domremy demeure toujours un lieu de pèlerinage de chrétienté, mais aussi de tourisme international.

 

[d'après Vosges Matin]

 

 

‡ Don possible (avec déduction fiscale) sur www.catholique-vosges.fr 

ou par courrier (chèque libellé "Souscription basilique Domremy") adressé à :

Evêché de Saint-Dié, 7 rue de la Préfecture, 88000 EPINAL.

Partager cet article

Repost 0
par LeJournaleux - dans Actualités
commenter cet article

commentaires