Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
 
A la limite du territoire de Contrexéville, au lieu-dit ''La Chapelle Saint Blaise'', un enclos carré délimité par des murgers est à l'origine d'une bien curieuse histoire, restée dans la mémoire des anciens de Suriauville et de Dombrot-le-Sec.
 
Cette chapelle, entourée d'un cimetière, desservait vraisemblablement le village disparu d'Agéville, et fut peut-être elle-aussi, selon la tradition, détruite par les Suédois. Comme la paroisse voisine de Suriauville, elle était patronnée par Saint Blaise, Evêque d'Arménie, martyrisé en 316.
 
Après la guerre de Trente Ans et la destruction du village, il fût décidé de partager les restes entre les communes de Dombrot et Suriauville. Le partage des pierres n’ayant pas posé de problème, resta la statue en bois de Saint Blaise, attribuée à la Paroisse de Dombrot-le-Sec.
 
La statue fut donc pieusement chargée sur un chariot, tiré par des bœufs, et le cortège s'achemina depuis Saint Blaise vers le carrefour des chemins joignant Contrexéville - Suriauville et Dombrot. Arrivé à cette croisée de chemins, le charretier voulut faire tourner son attelage en direction de Dombrot, mais les bœufs s'arrêtèrent, incapables de bifurquer.
 
Par contre, les animaux avancèrent d'un bon pas vers Suriauville. . .
 
Saint Blaise avait tranché : sa préférence allait à Suriauville ! La statue fut donc installée dans l'Eglise où l'on peut toujours la contempler.
 

Partager cette page

Repost 0
par